Hub des Savoirs

Accueil / Bases de connaissance / Associations Nationales de Collectivités Territoriales / Association Nationale des Villes et Communes de la RDC (ANVC/RDC)

Association Nationale des Villes et Communes de la RDC (ANVC/RDC)

Association nationale des Villes et Communes de la RDC (ANVC/RDC)
Hôtel du gouvernement provincial de Kinshasa 1575 avenue colonel ebeya kinshasa - Gombe
Tel : +243 8199 87549
Fax : +243 1408 8695 973
Email : fkiyonge (@) yahoo.fr

12 mai 2021

L’acte constitutif de l’Association nationale des villes et communes définit ses buts et objectifs, détermine son rayon d’action et précise les catégories de ses membres. En effet, cette association est née le 12 mars 2013 à Kinshasa. Son fonctionnement ainsi que son organisation sont basés sur les organes suivants : l’assemblée générale, la présidence dirigée par un président et trois adjoints, la trésorerie, le collège des 34 conseillers, le commissariat aux comptes et le Secrétariat permanent. Son but est de favoriser la solidarité entre les entités territoriales décentralisées (ETD), Villes et Communes de la RDC, de promouvoir la bonne gouvernance et de contribuer à consolider le processus de mise en œuvre de la décentralisation en République Démocratique du Congo. En plus, elle joue le rôle d’interface entre le niveau local et central.

Vis-à-vis de l’Etat, l’ANVC est une structure d’appui dont le but est de favoriser la solidarité entre les ETD et de promouvoir le processus de la mise en œuvre de la décentralisation la promotion du développement au niveau local.

La constitution de la RDC de février 2006 qui a opté clairement pour la décentralisation et qui établit le découpage administratif du territoire de la République démocratique du Congo à trois niveaux comme suit :

  • le niveau central ;
  • le niveau provincial et ;
  • le niveau des ETD constitué de la ville, la commune, le secteur et la chefferie.

L’ANVC a pour champ d’action, les villes et les communes. La RDC compte actuellement 1450 entités territoriales décentralisées. Seules une dizaine de villes et une trentaine de communes dont les 24 de la ville de Kinshasa prennent part aux activités de l’association. Deux entités de base que sont le Secteur et la Chefferie ne sont pas encore membres.

Téléchargez la page au format PDF