Hub des Savoirs

Accueil / Centre de ressources / Baromètre 2021 de l’eau de l’assainissement et de l’hygiène

Baromètre 2021 de l’eau de l’assainissement et de l’hygiène

7e édition mars 2021
Solidarités International
L’eau contre les épidémies
Etat des lieux d’une ressource vitale
Défis et solutions

9 février 2022

Les préconisations de Solidarités International pour un accès universel à l’eau potable et à l’assainissement

1- Faire du 9e Forum Mondial de l’Eau (FME) un événement d’engagements majeurs pour que l’Objectif 6 des ODD relatif à l’accès universel et équitable à l’eau potable, à l’hygiène et à l’assainissement soit atteint en 2030, le tout en préparation de la conférence sur l’eau et le développement durable prévue en mars 2023 à l’ONU.
2- Aboutir à une déclaration politique finale forte du FME, portée par les États des pays du Sahel et les pays donateurs, afin d’apporter des réponses concrètes aux besoins urgents et aux défis à venir, notamment ceux liés au changement climatique et à ses impacts sur l’atteinte des ODD 3 & 6 dans les contextes fragiles et dégradés.
3- Faciliter la participation au FME des acteurs locaux et des représentants des communautés les plus vulnérables d’Afrique afin qu’ils puissent témoigner de leurs difficultés d’accès à l’eau potable et à l’assainissement.
4- S’assurer de la réelle plus-value opérationnelle du Forum et de son impact sur le terrain en organisant une conférence dédiée aux opérateurs de terrain qui permettra de mettre en avant la complémentarité de l’action humanitaire et des actions de développement.
5- Systématiser l’inclusion des problématiques transverses dans les programmes d’eau, assainissement et hygiène : environnement, genre, respect des principes de protection.
6- Faire du Forum une plateforme multi-acteurs privilégiée pour développer l’expertise du secteur en renforçant et améliorant la production de connaissances, les capacités de démonstration et d’innovation.
7- Dans ce but, recourir à des cadres d’analyse situationnelle qui incluent à la fois l’analyse des causes structurelles et l’étude des facteurs conjoncturels, de façon à permettre l’élaboration de scénarios et une meilleure adaptation de nos interventions dans le secteur de l’Eau et l’Assainissement.
8- Étudier, mettre en avant et faciliter le passage à l’échelle des solutions innovantes “low-tech” au même titre que les solutions “high tech”, par le développement d’un mécanisme financier spécifique et un processus de labélisation Dakar 2021 transparent.
9- Réaffirmer le lien entre l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et la diminution des catastrophes épidémiques, au regard de la crise sanitaire actuelle.

Téléchargez la page au format PDF