Hub des Savoirs

Accueil / Africités / Marrakech 2018 / Sessions ouvertes / Institutions centralisant les données financières des collectivités (...)

#AF8 Institutions centralisant les données financières des collectivités locales

Organisateur principal : Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique

Malgré des décennies d’expérience de mise en œuvre des politiques de décentralisation dans les pays africains, la question du financement demeure préoccupante pour pratiquement toutes les collectivités locales du continent, à commencer par la connaissance même de l’état des finances locales. L’expérience montre que les données financières des collectivités locales ne sont pas régulièrement collectées. De plus l’utilisation de nomenclatures comptables différentes, liées notamment aux pratiques administratives héritées de la colonisation, rend de plus la comparaison des performances de gestion financière particulièrement difficile entre pays et entre collectivités. C’est en vue de répondre à cet ensemble d’attentes que CGLU Afrique a entrepris de développer un Observatoire Africain des finances locales. La session ambitionne de formaliser les relations avec les institutions nationales qui centralisent les données financières locales afin d’améliorer la couverture des pays et des collectivités locales concernées par les activités de l’Observatoire des Finances Locales.

Panel

M. Adam Babale, Directeur, Revenue and Research at the Local Government Finance Commission, Ouganda
M. Ezzi Hajar ,
M. Gaston Oulai,

Intervenants

M. Adam Babale, Directeur, Revenue and Research at the Local Government Finance Commission, Ouganda
M. Bamba Ahmadou, Direction Générale du Budget, Cote d’Ivoire
M.  Cissé, Service des Collectivités Locales, DGCT, Mali
M. Jonathan Nzayikorera , Ministère de l’économie et des finances, Rwanda
M. Malijeng Ngqaleni , Chef, Relations intergouvernementales, Trésor national, Afrique du Sud
M. Serge Allou, CGLU

Téléchargez la page au format PDF