Hub des Savoirs

Accueil / Bases de connaissance / Collectivités territoriales / Kisumu

Kisumu

Histoire de la Ville
D’un port intérieur à la première « Ville du Millénaire », la croissance de Kisumu est tissée dans une histoire riche couvrant des générations de milieux culturels : des habitants africains autochtones qui ont occupé et parcouru le golfe pendant des générations ; les colons européens qui sont arrivés pour délimiter des territoires aux Asiatiques qui sont arrivés avec la ligne de chemin de fer ayant fourni de la main d’œuvre pour la ligne de chemin de fer ougandaise depuis Mombasa jusqu’au Port du Lac Victoria.
La ville de Kisumu est née comme un creuset de troc (kisumu) pour les communautés vivant dans le bassin du Lac Victoria ; et a grandi pour consolider cette position en tant que principale porte d’entrée commerciale de la région des Grands Lacs avec le port intérieur le plus important du Circuit du Lac Victoria.
Identifié par les Britanniques au début de 1898 comme un terminus ferroviaire alternatif et un port pour le chemin de fer de l’Ouganda alors en construction pour remplacer Port Victoria pour son emplacement idéal sur les rives du Lac Victoria à l’orée du golfe de Winam, à la fin du sentier des caravanes de Pemba, Mombasa, Malindi et avec la possibilité de connexion à toute la région du lac par des bateaux à vapeur, le premier plan schématique de la ville a été dessiné en 1899 indiquant les lieux de débarquement et les quais le long de la rive nord du lac.
Le 20 décembre 1901, Mme Florence Preston, l’épouse de Ronald Preston, l’ingénieur en chef du projet de chemin de fer a eu l’honneur et le privilège de marteler symboliquement le dernier crampon de la voie ferrée de 930 km dont la construction avait duré cinq ans. Le terminus a alors été nommé Port Florence en son honneur. Cette grande réalisation infrastructurelle a mis fin à l’ère des grandes et coûteuses caravanes de porteurs transportant des charges sur la tête de Mombasa à l’Ouganda et c’est alors qu’a commencé la véritable renaissance de Kisumu en tant que ville du futur.
En 1903, le village a repris son ancien nom, Kisumu en remplacement de Port Florence, devenant un centre majeur de l’Afrique de l’Est pour le commerce et les installations administratives et militaires à la fin de 1940.
La Ville de Kisumu détient le record historique enviable d’avoir accueilli le premier aéroport d’Afrique orientale et centrale à l’époque des hydravions, utilisé par les Britanniques comme lien entre l’Europe et l’Afrique du Sud pour les passagers et le courrier de Southampton en Angleterre au Cap en Afrique du sud.
La Ville de Kisumu a été désignée en 2006 comme la première « Ville du Millénaire » des Nations Unies au monde.

3 mars 2021

Volet culturel
La diversité des origines culturelles qui ont façonné la croissance de la ville de Kisumu est imprimée avec audace sur les différentes facettes de la ville ; l’architecture, à la fois européenne et asiatique, vue dans la « Duka Wallas » indienne de la rue Oginga Odinga ; la religion, illustrée par l’architecture et la construction variées des lieux de culte ; les églises chrétiennes ; les temples sikhs ; les mosquées musulmanes et les temples hindous.
La ville se vante de disposer d’un peuple passionné épousant le véritable esprit de la culture et des arts de la scène, un peuple hospitalier et accueillant.
La ville abrite des spectacles de danse culturelle uniques tels que les danses « Ramogi et Dodo » ; de la musique Benga, un chant mélodieux romantique et de la musique Ohangla ponctuant une vie nocturne des plus animées.
Les habitants de Kisumu sont fiers de se qualifier de « jokisumo » (habitants de Kisumu). Parmi les jokisumo notables figurent Lupita Nyong’o, actrice hollywoodienne lauréate d’un Oscar dont le père est l’actuel gouverneur du comté de Kisumu, Peter Anyang ’Nyong’o, Jaramogi Oginga Odinga, premier vice-président du Kenya, et Raila Amolo Odinga, fils de Jaramogi Oginga Odinga qui fut le deuxième Premier ministre du Kenya après son père et l’actuel Haut Représentant de l’UA pour les Infrastructures.
Le Village de Kogelo où le président américain à la retraite Barack Obama retrace ses origines se trouve à 40 kilomètres à l’est de la ville.

Hôtellerie et Tourisme
Kisumu est l’une des rares villes africaines à se trouver sur l’Equateur, elle bénéficie du soleil tout au long de l’année avec le coucher de soleil le plus étonnant.
La ville se trouve à proximité (30 km) de Kit Mikayi - un site classé au patrimoine de l’UNESCO. Kit Mikayi est une formation rocheuse de 70 mètres de haut défiant la gravité, une formation de grosses roches en équilibre les unes sur les autres avec une grotte en dessous.
Kit Mikay signifie « la pierre de la première épouse » en langue Dholuo, la langue largement parlée dans la région. La légende indique qu’il y a longtemps de cela, un homme âgé nommé Ngeso avait un grand amour pour le monument en pierre naturelle. Chaque matin, Ngeso allait se coucher dans la grotte sous le rocher toute la journée. Il était tellement fasciné et consumé par cette pierre que sa femme lui apportait souvent son petit-déjeuner, son déjeuner et son dîner alors qu’il était allongé dans la grotte autour de la pierre ou sur la pierre elle-même. Il y prenait la plupart de ses repas. L’histoire raconte qu’un jour, quelqu’un a demandé à la femme de Ngeso où se trouvait ce dernier. L’épouse répondit que son mari se trouvait chez la « première femme » en référence à la pierre, car il passait une grande partie de son temps au monument et l’aimait beaucoup.
La ville de Kisumu est l’une des deux seules villes au monde (Nairobi étant l’autre) ayant des parcs naturels situés à proximité du Quartier Central des Affaires.
La Plage de Dunga, une zone humide à cinq kilomètres du Quartier Central des Affaires, est connue pour ses attraits écologiques uniques en raison de sa riche biodiversité. Cette plage abrite environ 800 espèces d’oiseaux et est reconnue comme étant une Zone importante pour la Conservation des Oiseaux (ZICO) et un lieu d’importance internationale pour la conservation des oiseaux. La plage est également un site de débarquement de poissons créant un écosystème de commerce de poissons assurant le gagne-pain de centaines de pêcheurs.

La ville possède une industrie hôtelière développée qui en fait le centre d’accueil du circuit touristique de l’ouest du Kenya.

Echanges commerciaux
Les colons considéraient Kisumu comme la porte d’entrée de l’arrière-pays et entreprirent la construction de la voie ferrée Kenya-Ouganda surnommée « lunatic express » qui fut achevée et terminée au niveau de « Port Florence » en 1901. Cette voie ferrée a toujours cette importance avec le Lac Victoria, le deuxième plus grand lac d’eau douce au monde, en tant que moteur du transport maritime et de l’industrie.
Kisumu a été incluse dans le schéma directeur de la vision 2030 du pays qui identifiait la Ville pour le développement d’une Zone Economique Spéciale.
Ces événements ont positionné Kisumu pour l’attraction des investissements dans les domaines de l’Economie bleue et du Transport maritime.
Certaines des opportunités d’investissement potentielles sont : la construction navale, l’aquaculture, l’agro- industrie et la transformation alimentaire ; le Bâtiment, l’Industrie du cinéma, l’Industrie manufacturière, la Production textile, le Transport maritime, la Promotion touristique et hôtelière, les Energies renouvelables et vertes, l’Exploitation minière, le Développement du Sport et des Talents, l’Education, la Finance, et les TIC.

Transport
Transport aérien :
Kisumu est desservie par l’aéroport international de Kisumu avec des vols réguliers vers et depuis Nairobi et Mombasa. L’aéroport a la capacité de recevoir des vols directs depuis l’international. La ville s’est positionnée pour attirer des échanges commerciaux accrus qui ont entraîné la recréation et l’expansion de la Communauté de l’Afrique de l’Est, tant en termes de services de transport de passagers que de fret.
Transport routier :
La ville qui est positionnée sur un carrefour de transport international est reliée par des routes nationales de qualité et de normes internationales. La ville relie Busia à la frontière de l’Ouganda, Nakuru, Nairobi et à Mombasa et Isebania à la frontière avec la Tanzanie via des routes nationales.
La ville est également desservie en interne par des routes asphaltées aux normes internationales.
Transport fluvial :
Des ferries et des bateaux-bus circulent sur le lac Victoria reliant les îles et les villes de Mwanza et Bukoba en Tanzanie et allant jusqu’ à Entebbe, Port Bell et Jinja en Ouganda.
La rénovation du port de Kisumu récemment entreprise par la République du Kenya repositionne le lac comme une voie de transport maritime.
Transport ferroviaire :
Le chemin de fer à voie standard a été construit de Mombasa à Naivasha qui espère se connecter à la voie ferrée de Kisumu actuellement en cours de rénovation. Un nouveau terminus pour passagers est également en cours de construction dans la ville et le service ferroviaire devrait reprendre prochainement.

Politique
Kisumu bénéficie de solides acquis politiques qui fournissent un cadre pour une croissance durable des investissements.
Ces acquis politiques et le leadership visionnaire de la ville, sous la direction du Gouverneur, le Professeur Peter Anyang Nyong’o, ont jeté les bases de la renaissance et du renouvellement urbains continus de la ville. La rénovation urbaine positionne le développement de la ville comme une véritable ville du futur.

Téléchargez la page au format PDF