Hub des Savoirs

Accueil / Africités / Marrakech 2018 / Stratégies et politiques locales / Stratégies locales pour une alimentation et une agriculture durable

#AF8 Stratégies locales pour une alimentation et une agriculture durable

Organisateur principal : Régions de France
Organisateur associé : Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères

Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, l’organisation du système dominant de production et de consommation entre en conflit avec l’écosystème planétaire. Cette prise de conscience a pour effet de remettre de plus en plus en question les certitudes sur la croissance, le productivisme, l’extractivisme et le modèle de développement dominant. Il ouvre un débat autour de deux options : Étendre les modèles productivistes actuels en les corrigeant par l’adoption d’industries vertes et la production de technologies environnementales ; ou passer à des modèles et des formes de croissance et de développement complètement différents, où la logique du bien vivre et du respect de l’environnement prime sur celle de la croissance et de la concurrence illimitées.

Placer le système alimentaire au premier plan du développement local, inclusif (performance sociale), durable (performance environnementale) et diversifié (performance culturelle), c’est promouvoir une véritable " transition agroalimentaire ", rendue nécessaire par un nombre excessif de facteurs externes négatifs dans un système alimentaire aujourd’hui beaucoup trop globalisé.

La complémentarité des zones urbaines et rurales pourrait fonctionner si les métropoles/villes considèrent que les terres agricoles (création d’emplois, développement économique avec les petites entreprises, ainsi que les externalités positives environnementales et sociales) constituent l’élément principal de leurs politiques alimentaires, et donc, le principal élément de la qualité de vie de leur population.

Le système alimentaire urbain ne doit pas reposer sur une " artificialisation " de la production alimentaire, mais sur l’espace rural, la biodiversité, le développement de l’économie sociale, l’économie circulaire et les circuits courts. Pour y parvenir, les alliances doivent être formalisées par une feuille de route précise, des alliances entre villes et régions (zones urbaines et rurales) et entre gouvernements locaux et régionaux et organisations paysannes.

C’est pourquoi Régions de France, au sein des régions de CGLU, appelle à un plaidoyer fort et à une plus grande implication des gouvernements locaux et régionaux dans les processus de négociation qui déterminent les réglementations internationales. Les systèmes alimentaires devraient avoir la priorité dans le développement régional et local.

Les objectifs de la session sont :
1. Lancer une alliance entre villes et régions au sein de CGLU pour la localisation des politiques alimentaires, planifier une feuille de route pour 2019,
2. Lancer une alliance entre les organisations paysannes et les réseaux de collectivités locales,
3. Fournir des outils concrets pour localiser les politiques alimentaires telles que la restauration collective et tous les marchés publics, et renforcer le plaidoyer des collectivités locales et régionales sur le thème du développement économique local durable.

Panel

Aka Ouele, President of Sud Comoé, Cote d’Ivoire and President of the Association of Regions and District of Cote d’Ivoire
Andrea Agostinucci, Adviser Local Economic Development, UNDP
Valérie Nicolas, International Strategy Advisor & Coordinator Community of Practice UCLG Regions - Territorial food governance, food security and transition

Rapport de la session
Abdennabi Biioui, President of Oriental
Tiemtoré Eric, President of the regions of Burkina Faso, President of the Centre Region
Njong, Mayor of Kumbo, Cameroon
Abderahim el Khantour, Director of International Relations of Grand EST, Région Orientale Maroc
Barrat Genevieve, Vice-presidente Nouvelle Aquitaine
Celine Perodeaud, Policy Officer for the Panel of Experts on Sustainable Food Systems (IPES-Food)
Christian Roger Okemba, Mayor of Brazzaville, Head the Departmental and Municipal Council of the city of Brazzaville President of the Association of Mayors of Congo
Elhadji Sarr, Deputy Mayor, Dakar
Henri Rouillé d’Orfeuil, Member of the Académie d’agriculture de France
Najirou Sall, Secretary General of ROPPA
Vicente Domingo, Special Commissioner World Sustainable Urban Food Centre of València (WSFC)
Olivier de Schutter

Téléchargez la page au format PDF